_Quartier Bellevue

Étude de programmation urbaine et renouvellement urbain

Localisation : Nantes (44) | Année : concours en 2011 | Maître d’ouvrage : Marché Privé – ORYON | Maître d’œuvre : Think Tank (mandataire) et LAUS  | Mission : concours projet non retenu | Co-traitants : Lisa VINASSAC, URBAN (programmiste), INDDIGGO (Développement durable) | Superficie du site :  2,9Ha | Surfaces :  240 000 m² (logements) + commerces + bureaux

plan masse du quartier de Bellevue

La ville est par définition fertile, car génératrice d’idées, d’une économie, de relations humaines et sociales. à la fois cadre de vie et milieu. Si l’être humain se crée avec sa temporalité, il se crée aussi avec sa spatialité et sa vision personnelle de l’espace qu’il s’approprie. Ainsi l’écoumène se détache de la simple géographie pour entrer dans la philosophie de l’être. Le projet urbain est avant tout un projet humain !

Le quartier de Bellevue, classé en Z.U.S., est vaste et très bien relié au centre-ville, au périphérique et au plus grand centre commercial de l’agglomération nantaise. Si le quartier ne connaît pas de problème d’accessibilité à l’échelle de la ville, sa structure interne, où émergent plusieurs entités, ne permet pas une bonne fluidité.

Les équipements publics : la programmation d’une ferme urbaine comme vecteur de changement d’image et élément de renouvellement urbain d’un quartier d’habitat social, n’a pas encore été testée en France, à cette échelle et dans ce contexte. Une grande part de la population est à l’image des autres grands ensembles de l’agglomération en situation de grande précarité. C’est un quartier qui n’attire plus du fait de sa vétusté et concentre une population qui se sent piégée. En bref, le quartier de Bellevue souffre d’un déficit majeur d’image et d’usage.
L’approche commerciale : pour conforter la fonction de centralité urbaine de la place Mendès-France, et grâce à une opération-tiroir, nous y ramenons le supermarché, ce qui induit un travail de façade, et un traitement urbain de qualité, afin de répondre à l’image de commerces en centre-ville. La densification du cœur du quartier : nous choisissons délibérément de tisser avec l’existant, depuis le cœur du quartier à dominante sociale. Le tissu existant est complexe et demande une réflexion fi ne, sur les limites, les voisinages, le partage d’espaces et d’usages… De même, nous limitons les démolitions et travaillons des programmes mixtes existants/créés.

La conception de l’étude et la production de logements: la démarche participative ne doit pas rester un vœux pieux. Le projet de Bellevue ouvre le champ aux coopératives d’habitants et permet l’accession à la propriété à une catégorie sociale défavorisée grâce à l’’ auto-construction encadrée de petits individuels. Notre proposition est de faire de Bellevue un quartier maillé : retisser des liens avec les quartiers voisins, créer des rues, re-qualifier les rues existantes, hiérarchiser la trame, développer les circulations douces. Un quartier en mutation: démolir les immeubles vétustes (-380 logements), résidentialiser des îlots à taille humaine, recomposer des alignements bâtis, donner à chacun une adresse sur rue, réinvestir les rez-de-chaussée, mettre en œuvre une politique urbaine ambitieuse.

Un quartier résidentiel : développer l’offre de logements (+750 logements), offrir un parcours résidentiel, construire des bâtiments durables, permettre la mixité typologique, sociale et générationnelle, réhabiliter les bâtiments existants, intégrer les stationnements, développer les espaces communs. Un quartier dynamique : préserver un parcours éducatif, donner une adresse et une visibilité aux équipements, affirmer les polarités, recentrer l’offre commerciale, permettre l’implantation d’activités tertiaires, expérimenter des programmes novateurs pour le renouvellement urbain.

Un quartier vert : des espaces verts généreux, structurants et qualifiés (2 nouveaux parcs 16 et 8.5 Ha), habiter dans un parc, aménager et irriguer les cœurs d’îlot, donner un jardin à chacun, développer l’agriculture en ville, permettre une démarche durable de conception et gestion des espaces, des bâtiments.